Ne pas se dépêcher.
Un enfant s'oppose obstinément à tout horaire. Mais les adultes sont pressés parfois là où c'est inutile. Il faut savoir prendre le temps pour éviter le stress.

Faire des bêtises.
Certains adultes payent des séminaires psychologiques pour apprendre à se comporter comme des enfants. Mais on peut le faire tout simplement avec son enfant en jouant avec lui. Le jeu n'est pas un simple plaisir mais une détente émotionnelle, une étude de vous-même, une chance de niveler les moments durs de la vie d'adulte. Si on avait partout des terrains de jeux pour adultes, le monde serait bien meilleur.