En se basant sur les résultats obtenus les chercheurs recommandent aux femmes souffrant de sclérose insulaire d'allaiter au lieu de reprendre tôt les médicaments.