beim arzt2Le suivi médical de l’enfant après sa naissance par l’Assurance Maladie

Après la naissance de votre enfant, vous devez choisir de le rattacher au régime de Sécurité sociale du père ou de la mère. Comment ? En remplissant la demande de rattachement, disponible en cliquant ici.

Les premiers mois, et plus généralement les premières années de bébé, sont très importantes, et nécessitent une surveillance médicale régulière. 20 examens médicaux obligatoires vont rythmer ainsi ses 6 premières années (dont 9 examens qui sont prévus au cours de sa première année). Réalisés par un médecin généraliste ou un pédiatre exerçant en libéral voire un médecin du centre de protection maternelle et infantile (PMI), ces examens sont pris en charge par l’Assurance Maladie à 100%. Le but est de suivre le développement et la croissance de l’enfant.

L’intérêt d’une complémentaire santé pour mon bébé

Si les examens sont couverts à 100% via l’Assurance Maladie, cela n’est pas le cas en ce qui concerne la prise en charge des médicaments, des consultations ou encore des hospitalisations. Dans ces cas là, les barèmes habituels s’appliquent. Selon les besoins, il faut parfois mettre la main au porte-monnaie, d’où l’intérêt de disposer d’une complémentaire santé.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Si vous disposez déjà, à titre individuel, d’une complémentaire santé, alors il ne sera pas nécessaire (dans la plupart des cas) de souscrire un nouveau contrat pour l’enfant. En effet, les complémentaires santé prévoient des offres spéciales familles, et intègrent déjà l’agrandissement du foyer dans leurs garanties. Prévenez votre assureur et faites-lui parvenir une copie de l’acte de naissance pour l’informer de l’heureux événement. Il en va de même si le contrat de couverture santé que vous possédez est « obligatoire », et proposé par votre entreprise. Si ce dernier couvre tous les ayants-droit, alors votre bébé est assuré. Là encore, un courrier d’information est nécessaire pour que la couverture soit lancée. Si vous disposez d’une mutuelle d’entreprise qui ne permet pas de couvrir l’ensemble de la famille (ou qui nécessite une cotisation très importante), vous pouvez vous tourner vers un assureur qui proposera un contrat pour l’enfant seul.

Cette protection complémentaire santé pour bébé est indispensable pour prévenir les risques de la vie, comme chez l’adulte. Ne négligez pas cette couverture qui apporte plus de sérénité dès les premiers mois de la vie de votre enfant.