Les bébés qui ont le visage tourné vers les adultes dans la poussette rient plus souvent, ils ont un niveau plus bas d'affections cardio-vasculaires et psychiques.
Le docteur Susanna Zidik de l'Université Dandy déclare : « Selon nos données, la vie d'un bébé dans une poussette moderne est pauvre en émotions. Les bébés sont toujours exposés au stress et comme résultat on voit grandir des adultes"anxieux" ».